Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 09:30

 

VOCÊ  DISSE ”REDE”?

 

 

O que é uma rede?

O termo genérico “rede” define um conjunto de objectos ou de pessoas interligadas umas com as outras. Uma rede permite, assim, fazer circular elementos materiais ou imateriais entre cada uma dessas entidades segundo regras bem definidas

 

 

Segundo o tipo de entidade a que se refere, o termo utilizado será diferente. Assim, por exemplo, falar de uma “rede de malfeitores” é falar de um conjunto de gatunos que estão em contacto uns com os outros (geralmente um gatuno esconde outro!).

 

 réseau mains

 

 

E nós??? Nós não somos malfeitores! Somos um conjunto de pessoas em contacto umas com as outras. E, numa altura ou noutra, criámos estatutos   ou conseguimos um alvará.

 

 

A propósito das Redes do Átrio (Parvis), “católicos adeptos da abertura, protestantes liberais, militantes da unidade, somos mais de cinco mil cristãos – no interior de cinquenta associações francesas -  agrupados desde há dez anos  nas “Redes do Átrio”. Nestas redes, circula-se, encontram-se ainda outros grupos de outras afinidades, crentes ou não. E finalmente, no Átrio, estamos todos ao mesmo nível! Não há pedestal nem cátedra nem hierarquia : a rede é horizontal, maleável, aberta.

 

 

 

Acerca da Rede dos Antigos Jecistas de África : “Ontem, estudantes, jecistas…hoje, na vida activa, pomo-nos em contacto, em rede, para continuar a construir um mundo em que todos os homens possam

viver de pé…”

 

 

 

                                                                              Gérard Warenghem

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérardw
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de soutien-ste-civile.over-blog.com
  • Le blog de soutien-ste-civile.over-blog.com
  • : Soutien aux sociétés civiles émergentes en Afrique : des exemples de sociétés civiles émergentes, et des exemples de soutiens possibles.
  • Contact

Texte Libre

Octobre 2009,


Les associations de la Coalition Publiez Ce Que Vous Payez – France, se retrouvent à Paris, au Secours Catholique, rue du Bac, avec Marou Amadou et Ali Idrissa, tous deux membres de la coalition PCQVP – Niger.

Marou a été arrêté et incarcéré le 10 août pour les positions qu'il avait prises en tant que Président du Fusad sur le coup d'état constitutionnel. Il a été mis en liberté provisoire après cinq semaines d'incarcération et vient quelques jours en France et en Belgique. C'est l'opportunité pour nous de rencontrer ces deux militants.


Je suis allé à cette rencontre avec camescope et appareil photo. Mais en les entendant et en comprenant ce qui se passe au Niger, je me dis : « Vaut mieux ne pas sortir mes appareils. Mettre Marou et Ali sur internet, c’est les exposer un peu plus ».

Je leur pose tout de même la question :

- « Il vaut mieux éviter les photos et les interviews sur internet ? ».

Mais, surprise :

« Non, au contraire. Vous pouvez filmer, faire connaitre notre combat. Nous voulons vivre. Nous n’avons pas peur. Nous voulons une meilleure répartition des richesses, nous voulons un peu plus de démocratie. Pourquoi avoir peur ? Nous ne pouvons pas vivre dans la peur. Soutenez nous. »


Gérard Warenghem

Recherche

Texte Libre

Inscrivez-vous à la newsletter !

Vous inscrivez votre adresse électronique dans la case prévue à cet effet, ci dessous. Et vous recevez un mail à chaque nouvelle parution.

Catégories