Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 11:00

 

   

SOUTIEN AUX SOCIETES CIVILES

EMERGENTES EN AFRIQUE

 

 

« Les gouvernements subissent de très fortes pressions… »

(exemple ci-dessus du Burundi)

Nous pouvons contribuer à faire pression sur ces gouvernements !

 

 

19-logo_afrique.jpgNous voila maintenant plus proches de la société civile en Afrique. Sans oublier, évidemment, que l’Afrique n’est pas un pays mais un continent : 57 pays et 978 798 199 habitants.

Pour rester dans les chiffres, si vous tapez sur Google : « société civile en Afrique », vous avez un total d'environ 7 350 000 pages ! Une preuve de plus, s’il en fallait, que la société civile en Afrique commence à faire parler d’elle.

 

Nous sommes d’accord : la société civile en Afrique prend de plus en plus de consistance.

 

A ce stade, en 2010, la question que nous voulons poser est celle-ci : quel soutien apporter à ces sociétés civiles ?

En notant tout de suite que des acteurs parmi ces « forces vives » nous le demandent expressément, comme par exemple Ali Idrissa et Marou Amadou membres de la Coalition Publiez Ce Que Vous Payez - Niger 

 

 

Nos soutiens peuvent être nombreux et divers.

Nous nous limiterons ici à cinq soutiens possibles.

 

Nous soutenons

 

1. Les coalitions africaines Publiez Ce Que Vous Payez

a) PCQV : MISSION

b) La coalition PCQVP France

Le Secours Catholique et la bonne gestion, par Pierre Colmant

La protection des militants, par Michel Roy

c) La coalition PCQVP en Espagne

d) Les coalitions PCQVP en Afrique

e) Un blog sur PCQVP : http://pcqvp.over-blog.com/

 

★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

 

2. Les ACAT Africaines (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture)

1.  Agir avec l’ACAT, en France

2.  La FIACAT

3. Voir aussi  le blog ACAT Info : http://acat-info.over-blog.fr/

4. Le flocon de neige

 

★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

 

3. Ceux qui luttent pour l’égalité hommes – femmes

Un site pour nous !

Le genre dans la pratique du journalisme

Soutenir les droits des femmes au Nigeria

« La promesse de l’UNESCO : l’égalité des genres – une priorité globale »

Bourses d'excellence pour 17 jeunes filles sénégalaises

Une collection de proverbes d’Afrique sur le Genre

Extraire l'égalité

Des pays africains étudient la dimension du genre dans les opérations d’appui de la paix

Dakar : master II en genre et consolidation de la paix...

La question des femmes, 50 ans après Vatican II

Femmes et printemps arabes

Chez les afro-descendants en Amérique du sud

Du côté de l'UNESCO 

 

★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

 

4. Ceux qui luttent contre l’accaparement des terres

  cliquer sur : Sommaire

 

 ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

 

5. Le groupe de travail « Droits de l’homme, Co développement et migrations », du Conseil de l’Europe

9 juin 2014 :  Conseil de l'Europe : Droit de l’Homme, Co-développement et Migrations

 

26 juillet 2014 : 3ème réunion du groupe de travail « Droits de l’Homme, co-développement, migrations »

 

 

 

Soutien aux sociétés civiles émergentes en Afrique

Partager cet article

Repost 0
Published by soutien-ste-civile.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de soutien-ste-civile.over-blog.com
  • Le blog de soutien-ste-civile.over-blog.com
  • : Soutien aux sociétés civiles émergentes en Afrique : des exemples de sociétés civiles émergentes, et des exemples de soutiens possibles.
  • Contact

Texte Libre

Octobre 2009,


Les associations de la Coalition Publiez Ce Que Vous Payez – France, se retrouvent à Paris, au Secours Catholique, rue du Bac, avec Marou Amadou et Ali Idrissa, tous deux membres de la coalition PCQVP – Niger.

Marou a été arrêté et incarcéré le 10 août pour les positions qu'il avait prises en tant que Président du Fusad sur le coup d'état constitutionnel. Il a été mis en liberté provisoire après cinq semaines d'incarcération et vient quelques jours en France et en Belgique. C'est l'opportunité pour nous de rencontrer ces deux militants.


Je suis allé à cette rencontre avec camescope et appareil photo. Mais en les entendant et en comprenant ce qui se passe au Niger, je me dis : « Vaut mieux ne pas sortir mes appareils. Mettre Marou et Ali sur internet, c’est les exposer un peu plus ».

Je leur pose tout de même la question :

- « Il vaut mieux éviter les photos et les interviews sur internet ? ».

Mais, surprise :

« Non, au contraire. Vous pouvez filmer, faire connaitre notre combat. Nous voulons vivre. Nous n’avons pas peur. Nous voulons une meilleure répartition des richesses, nous voulons un peu plus de démocratie. Pourquoi avoir peur ? Nous ne pouvons pas vivre dans la peur. Soutenez nous. »


Gérard Warenghem

Recherche

Texte Libre

Inscrivez-vous à la newsletter !

Vous inscrivez votre adresse électronique dans la case prévue à cet effet, ci dessous. Et vous recevez un mail à chaque nouvelle parution.

Catégories