Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 16:41

Mauritânia: Biram Ould Abeid e outros cinco defensores dos direitos humanos foram libertados graças a um indulto do Presidente            

 

 

Frontline – 2011/02/17

 

 

 

A 15 de Fevereiro de 2011, o senhor Biram Ould  Abeid e outros cinco defensores dos direitos humanos foram libertados graças a um indulto do Presidente.

 

 

Informações Complementares

 

 

Biram Ould Dah Abeid com Ali Ould Boubarak Fall e Sheikh  Ould  Abidin Ould Salem estavam presos desde 13 de Dezembro de 2010 e foram libertados após  um indulto presidencial.

 

Os outros três defensores que deviam ser libertados eram Dah Ould Boushab, Mouloud Ould Boubi  e                                                                                                                                  Bala Toure  mas já estavam fora da prisão na altura do indulto porque a sua pena tinha sido suspensa.

 

A 6 de Janeiro de 2011, os seis defensores tinham sido condenados por terem agredido polícias durante uma manifestação relativa a um problema de escravatura. Biram Ould Dah Abeid é Presidente da iniciativa para a reactivação do movimento abolicionista na Mauritânia.

 

 

 

 

carte_2.gif

Biram--Dah-Ould-Obeid_0.jpg

 

 

 

Voir :

http://haratine.blogspot.com/2010/10/interview-biram-ould-dah-ould-abeid-sur_26.html

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Gérardw
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de soutien-ste-civile.over-blog.com
  • Le blog de soutien-ste-civile.over-blog.com
  • : Soutien aux sociétés civiles émergentes en Afrique : des exemples de sociétés civiles émergentes, et des exemples de soutiens possibles.
  • Contact

Texte Libre

Octobre 2009,


Les associations de la Coalition Publiez Ce Que Vous Payez – France, se retrouvent à Paris, au Secours Catholique, rue du Bac, avec Marou Amadou et Ali Idrissa, tous deux membres de la coalition PCQVP – Niger.

Marou a été arrêté et incarcéré le 10 août pour les positions qu'il avait prises en tant que Président du Fusad sur le coup d'état constitutionnel. Il a été mis en liberté provisoire après cinq semaines d'incarcération et vient quelques jours en France et en Belgique. C'est l'opportunité pour nous de rencontrer ces deux militants.


Je suis allé à cette rencontre avec camescope et appareil photo. Mais en les entendant et en comprenant ce qui se passe au Niger, je me dis : « Vaut mieux ne pas sortir mes appareils. Mettre Marou et Ali sur internet, c’est les exposer un peu plus ».

Je leur pose tout de même la question :

- « Il vaut mieux éviter les photos et les interviews sur internet ? ».

Mais, surprise :

« Non, au contraire. Vous pouvez filmer, faire connaitre notre combat. Nous voulons vivre. Nous n’avons pas peur. Nous voulons une meilleure répartition des richesses, nous voulons un peu plus de démocratie. Pourquoi avoir peur ? Nous ne pouvons pas vivre dans la peur. Soutenez nous. »


Gérard Warenghem

Recherche

Texte Libre

Inscrivez-vous à la newsletter !

Vous inscrivez votre adresse électronique dans la case prévue à cet effet, ci dessous. Et vous recevez un mail à chaque nouvelle parution.

Catégories