Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 22:20

Côte d’Ivoire : La société civile propose un 3è tour de la présidentielle

 

La Convention de la Société Civile Ivoirienne (CSCI) -  

Une énième proposition de sortie de crise, celle faite par la Convention de la Société Civile de Côte d’Ivoire (CSCI) tient en l’organisation d’un troisième de l’élection présidentielle qui départagerait les rivaux Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo.

« La Convention de la Société Civile de Côte d’Ivoire propose concrètement la poursuite des négociations jusqu’à la fin du mois de janvier en vue de trouver une solution pacifique. Si les discussions n’aboutissent pas , nous proposons le recours à l’article 64 du code électorale qui stipule qu’en cas d’invalidation de résultats électoraux le scrutin soit repris sur l’ensemble du territoire national », a indiqué le Dr Patrick N’Gouan, président de la CSCI : une faîtière de près 150 organisation de la société civile ivoirienne très écoutée en Côte d’Ivoire.

Cette proposition faite vendredi à Abidjan à la classe politique intervient après l’échec de deux médiation de la Cédéao et de l’UA qui ont manqué de faire accepter le recomptage des voix et le départ en exile de Laurent Gbagbo.

La Cédéao compte retourner bientôt en Côte d’Ivoire pour tenter de dénouer la crise post-électorale en Côte d’Ivoire, où un bicéphalisme au sommet de l’Etat oppose l’ancien premier ministre Alassane Ouattara et le président sortant Laurent Gbagbo.

Les deux hommes ont été respectivement déclaré « président » par la Commission Electorale Indépendante (CEI) et le Conseil constitutionnel.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérardw
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de soutien-ste-civile.over-blog.com
  • Le blog de soutien-ste-civile.over-blog.com
  • : Soutien aux sociétés civiles émergentes en Afrique : des exemples de sociétés civiles émergentes, et des exemples de soutiens possibles.
  • Contact

Texte Libre

Octobre 2009,


Les associations de la Coalition Publiez Ce Que Vous Payez – France, se retrouvent à Paris, au Secours Catholique, rue du Bac, avec Marou Amadou et Ali Idrissa, tous deux membres de la coalition PCQVP – Niger.

Marou a été arrêté et incarcéré le 10 août pour les positions qu'il avait prises en tant que Président du Fusad sur le coup d'état constitutionnel. Il a été mis en liberté provisoire après cinq semaines d'incarcération et vient quelques jours en France et en Belgique. C'est l'opportunité pour nous de rencontrer ces deux militants.


Je suis allé à cette rencontre avec camescope et appareil photo. Mais en les entendant et en comprenant ce qui se passe au Niger, je me dis : « Vaut mieux ne pas sortir mes appareils. Mettre Marou et Ali sur internet, c’est les exposer un peu plus ».

Je leur pose tout de même la question :

- « Il vaut mieux éviter les photos et les interviews sur internet ? ».

Mais, surprise :

« Non, au contraire. Vous pouvez filmer, faire connaitre notre combat. Nous voulons vivre. Nous n’avons pas peur. Nous voulons une meilleure répartition des richesses, nous voulons un peu plus de démocratie. Pourquoi avoir peur ? Nous ne pouvons pas vivre dans la peur. Soutenez nous. »


Gérard Warenghem

Recherche

Texte Libre

Inscrivez-vous à la newsletter !

Vous inscrivez votre adresse électronique dans la case prévue à cet effet, ci dessous. Et vous recevez un mail à chaque nouvelle parution.

Catégories